The Shoes – Chemicals

| 3 novembre, 2015 |

The Shoes Chemicals

 

Sorti il y a quelques semaines, le dernier album de The Shoes est pour nous une oeuvre majeure.

 

 

The Shoes on est plutôt fans. Déjà leur premier album « Crack my bones « nous avait bluffé par sa facilité à créer des ambiances dancefloor avec trois fois rien, ou presque, ou plutôt surtout par le charisme que le duo possède. Rares sont ceux qui pourraient réussir à faire sonner des tracks comme eux y arrivent. On retrouve cette énergie sur ce deuxième disque, nommé « Chemicals » et qui pour nous trouve une inspiration directe auprès du duo Chemical Brothers dans l’utilisation des drums, des claps, des basses, des voix. Si l’électro reste le dénominateur commun, on entend vite que les deux rémois s’en émancipent rapidement, pour aller tâter un peu des ambiances plus rock, pop, techno, indie… Et c’est qui plait : faire sonner les batteries de la sorte, continuer à utiliser des boucles de piano comme ils savent si bien le faire. En fait ils pourraient être anglais nos deux petits zigotos de champagne.



« Drifted » par exemple, comment peut-on réussir à sortir ce track ?! Ce beat violent en fond est une grosse farce d’inspiration 90’s, mais merde qu’est ce que ça sonne ! « Made for you », c’est de la pop, de la belle pop façonnée à l’électronique, un truc bien de notre temps. »Vortex of love » c’est carrément un hommage à Miike Snow et LCD Soundsystem. « Give it away » aurait pu être écrit par Caribou sur son dernier album…



Les seuls bémols qu’on pourrait mettre, sont autour des tracks « Lost in London » qui nous rappelle les années froides et noires de l’époque électroclash Miss Kittin ou la new-wave juste bonne à écouter un dimanche pluvieux en déprimant ; ou « Us & I » qui là vient chercher son énergie dans quelque chose encore une fois très 90’s, UK et vilain soit très proche de l’électro progressive actuelle, et ça, on s’y retrouve que moyennement. Pour ces deux tracks il faut quand même remettre les choses à leur place, l’utilisation des codes faite par The Shoes reste superbement exécutée.

« Chemicals » est un album sublime, voilà, un disque qui mérite d’être écouté encore et encore, qui mérite qu’on s’y attarde, tout comme le duo qui en est à l’origine.

 

 

Commentaires

Express yourself





*